Le thé dansant a encore fait le plein à Sarrebourg !


Ce sont près de 220 personnes qui sont venues danser dimanche dernier au deuxième thé dansant organisé par la paroisse de Sarrebourg-Moselle Sud !

La salle des fêtes de Sarrebourg, remplie à l'occasion du thé dansant de la paroisse, le 28 octobre dernier.
La salle des fêtes de Sarrebourg, remplie à l’occasion du thé dansant de la paroisse, le 28 octobre dernier.
Le pasteur Régine Lehner dansant une valse avec le vice-président du conseil presbytéral, Charles Schwaller.

Dimanche 28 octobre, la salle des fêtes de Sarrebourg était une nouvelle fois remplie pour le thé dansant de la paroisse. Le succès de l’année dernière n’a donc pas été démenti ; le nombre de participants a même été, cette année, légèrement supérieur à celui de l’an dernier. Et une fois encore, c’est l’Orchestre Sarwald qui a su, avec le professionnalisme qui le caractérise, faire danser sans discontinuer l’assemblée, sur des musiques variées, tout au long de l’après-midi. L’assistance a donc passé un joyeux moment, sans le moindre temps mort. Le seul moment où l’orchestre s’est tu, et où la piste de danse s’est momentanément vidé, a été celui du tirage au sort de la tombola. L’heureuse gagnante est repartie avec un magnifique fauteuil de relaxation électrique offert par notre partenaire, les Meubles Capelli.

L’ensemble des bénéfices de ce thé dansant ainsi que de la tombola iront aux financements des travaux du temple de Sarrebourg. Pour rappel, l’année 2019 y sera marquée par un chantier d’envergure, celui du relevage de l’orgue Walcker, que les bénéfices du thé dansant pourront contribuer à financer.

À lire aussi : Sauvons l’orgue du temple de Sarrebourg

Enfin, nous tenons aussi à remercier chaleureusement la quinzaine de bénévoles qui se sont donnés sans compter toute l’après-midi, que ce soit à l’entrée, à la billetterie, au stand des pâtisseries et knacks, au bar et au service ; mais aussi tous ceux qui se sont investis à la préparation de cet événement, ainsi qu’à la mise en place et au rangement de la salle.

Vivement le thé dansant 2019 !