Chronique du mois de septembre 2016


C’est la rentrée !

http://fr.freeimages.com/photographer/jsnflo-55238

©Jason M

Pour les plus jeunes, la rentrée scolaire ou universitaire est toujours un moment particulier. Ils découvrent leurs nouveaux camarades et leur emploi du temps. Un moment qui porte en lui à la fois l’excitation de la rencontre, mais aussi les questions liées au changement. Moselle Sud vivra avec cette rentrée un peu la même sensation, car l’année 2016/2017 marquera le début d’un autre rythme.

Mais avant de rentrer dans les détails, il est bon de rappeler le projet Moselle Sud qui nous anime depuis plusieurs années. En effet, si l’Église n’a pas à s’inquiéter de sa pérennité, car elle relève du don de Dieu, elle doit être : « Ecclesia reformata, semper reformanda » c’est-à-dire : une église réformée à réformer sans cesse. Une autre manière de dire qu’il nous faut toujours réinventer notre façon de vivre la foi et aujourd’hui plus que jamais. Et Moselle Sud, notre secteur, s’est donné l’objectif d’embrasser cette mission à laquelle l’Évangile appelle tout croyant, à savoir : témoigner de la Bonne Nouvelle du Christ et de l’unité en son corps qu’est l’Église (1 Cor. 12, 12 à 31).

Dès lors, et en accord avec chaque conseil presbytéral de notre secteur lors du Grand CP de Moselle Sud du jeudi 23 juin 2016, il a été imaginé de travailler davantage à l’unité ceci en écho au succès des cultes de rassemblement qui auront dès à présent lieu chaque premier dimanche du mois à 10h dans un de nos temples. Cela a évidemment quelques conséquences sur le planning général notamment pour la paroisse de Lixheim qui voit le culte autrement se déplacer au 4e dimanche du mois. De plus, il a été fait le choix d’un horaire unique à 10h pour tous les cultes en Moselle Sud. Ces changements témoignent de l’enthousiasme vécu lors de nos rencontres.

Malheureusement, il nous faut aussi prendre acte que notre secteur est très grand. De fait, cette année marquera également l’entrée de l’équipe pastorale dans un fonctionnement de desserte à l’égard de la paroisse de Dieuze, c’est-à-dire, assurer le culte lorsque cela est possible et intervenir pour les casuels. Quant à la paroisse d’Avricourt, le secteur propose d’habiter le temple lors des cultes de rassemblement afin de témoigner de la solidarité de chacun et d’inventer une autre forme de rencontre dont nous vous ferons part dans les prochains temps.

Beaucoup de changements pour cette rentrée. Toutefois, gardons à l’esprit qu’il s’agit ici du désir de répondre autant à chacun d’entre nous que de l’envie de partager l’Evangile du Christ.

« Le Seigneur soutient tous ceux qui sont tombés, il remet debout tous ceux qui fléchissent. » Psaume 145, 14.

Jean-Claude Kustner, président du Grand Cp de Moselle Sud