Chronique de mai 2016


« En avril, ne te découvre pas d’un fil ; en mai, fais ce qu’il te plaît. »

http://fr.freeimages.com/photographer/yag-37122

© Michał Krowiarz

Cette année, le dicton pourrait être juste ! Le mois dernier, nous avons bien failli devoir sortir les bottes de neige ! Et au mois de mai, nous avons effectivement de quoi faire ce qui nous plaît !

Ce mois-ci, beaucoup d’événements en Moselle Sud, et pas seulement des jours fériés. Entre le culte de l’Ascension, la célébration œcuméniqueà Avricourt, le culte de Pentecôte, le rassemblement de la jeunesse de l’UEPAL : « La Parole est dans le Pré » et surtout la confirmation des confirmands, il y en a pour tous les goûts !

Beaucoup de moments importants dans la vie de l’Église qui témoignent non pas d’une volonté de charger un emploi du temps déjà bien rempli, mais d’un réel dynamisme qu’il est facile d’oublier. Oui, il y a de la vie dans l’Église !

La difficulté est que bien souvent, nous avons tendance à imaginer que cette vie repose sur nos épaules seules. Cela vaut pour l’Église, mais aussi pour la vie quotidienne. Voilà qui est une lourde responsabilité et qui amène inexorablement à un essoufflement et une fatigue aussi bien physique que psychologique.

Mais la Bonne Nouvelle de l’Évangile va à l’encontre de cette logique où la vie reposerait sur nos seules épaules. Bien au contraire, l’Évangile rappelle que cette vie n’est pas à prendre, à maîtriser ou à contrôler, mais simplement à recevoir. En somme, que la vie ne nous appartient pas, mais qu’elle nous est offerte !

Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint Esprit qui est en vous et qui vous vient de Dieu, et que vous ne vous appartenez pas ? 1 Corinthiens 6, 19

Dieu fait ce qui lui plaît ! Et il a choisi d’être la vie en chacun de nous.

Benjamin Buchholz