Fin des travaux de l’orgue


Après une mauvaise surprise fin juin (qui avait nécessité le report du concert d’inauguration), et un autre imprévu survenu courant juin, cette fois ça y est : nous pouvons vous annoncer la fin des travaux de l’orgue du temple de Sarrebourg ! Le chantier est quasiment terminé : il ne reste plus désormais qu’à harmoniser l’ensemble, ce qui sera fait dans la semaine du 26 au 31 août. Les organistes pourront déjà ces jours-ci essayer l’instrument pour faire part de leurs éventuelles remarques et demandes d’ajustements. Reportage…

Le 26 juin dernier, en effet, alors que les travaux touchaient à leur fin, un premier imprévu avaient provoqué un report de la fin des travaux : on avait découvert plusieurs tubulures en plomb (qui assurent la transmission pneumatique entre les clavier et le sommier qui supporte les tuyaux) avaient été sectionnées et fortement dégradées par une vis à une date antérieure (voir cet article). Ce problème a nécessité près d’un mois de réparations.

Mais courant juillet, c’est une autre mauvaise surprise qu’a fait l’équipe de restauration : plusieurs dizaines des soufflets en cuirs des registres, en apparence intacts, mais dont la pliure tombait en réalité en poussière à l’inspection ! Ces soufflets, vieux de plus de 120 ans, n’avaient jamais été restaurés… Un second imprévu donc, qui a mobilisé toute l’équipe de Dietmar Schömer (le facteur d’orgues) pendant un mois supplémentaire : plus de 80 soufflets ont ainsi dus être entièrement refaits. Fort heureusement, nous sommes toujours dans les délais, la date du concert d’inauguration ayant été reportée au 8 septembre.

Voici quelques images de la restauration de ces soufflets :

Et une partie des soufflets restaurés une fois remis en place :


Les autres interventions effectuées sur l’orgue

L’été a donc été bien occupé ! D’autant que, parmi les autres tâches à réaliser (prévues, celles-là !), le facteur et ses ouvriers ont également :

  • ré-emballé dans du papier journal les briques servant de contre-poids du grand soufflet
  • terminé de vérifier la pression, l’étanchéité et l’absence de “sucre” (un mélange de poussière et de corrosion) à l’intérieur des fines tubulures de la transmission pneumatique (plus de 900 !)
  • remplacé les tuyaux du jeu de trompette, qui étaient tordus
  • créé un nouveau jeu de tuyau (octave 2′) qui complètera avantageusement de panel de registration de l’orgue
  • effectué quelques travaux de menuiserie, dont des réparations sur la porte d’accès au buffet du récit.
Les briques sont emballées de neuf

Le concert d’inauguration est maintenu au dimanche 8 septembre prochain à 17h.