De nouveaux accordéons… pour l’orgue !


L’orgue Walcker de Sarrebourg, en travaux depuis le 1er mars, va être doté de deux nouveaux… accordéons !

Des accordéons ? Non, nous ne nous sommes pas trompés d’instrument ! Bien que l’orgue et l’accordéon aient en commun d’être des instruments à vent et à clavier, il n’est pas question du “piano à bretelle” dans l’orgue du temple.

Il s’agit en réalité de deux conduits en accordéon qui relient le grand soufflet de l’orgue au sommier, et donc qui communiquent l’air du soufflet aux différents tuyaux de l’instrument. Ces accordéons, faits de bois, de carton et de cuir, n’ont pas été touchés depuis la construction de l’orgue, en 1898. Et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’ils avaient beaucoup souffert : sollicités des millions de fois par d’incessants mouvements de va-et-vient, et usés par la poussière abrasive des briques qui servent de contre-poids au soufflet, nombre des articulations en cuirs de ces conduits avaient lâché. Ce qui avait provoqué des crevures béantes, qui laissaient passer l’essentiel de l’air que le soufflet ne parvenait donc plus à communiquer aux tuyaux. Avec le ventilateur fatigué, c’était là l’une des principales raisons de la perte de souffle de notre orgue.

À lire aussi : Restauration de l’orgue de Sarrebourg : un nouveau souffle.

La société Schömer qui s’occupe des travaux de restauration de notre orgue, après s’être occupée du ventilateur, s’est désormais attelée à la restauration complète de ces conduits accordéons. Le travail est extrêmement long et fastidieux. Les cartonnages et les cuirs qui les composent doivent être minutieusement remplacés, de façon parfaitement étanche ; pas moins de 120 heures de travail sont nécessaires à la restauration de chacun de ces deux conduits. Soit 240 heures au total ! Un véritable travail de bénédictin !

Le premier conduit en accordéon est désormais terminé. Le facteur d’orgue et ses ouvriers sont actuellement en train de fabriquer le deuxième. Ce dernier devrait être achevé dans les prochains jours. Le facteur d’orgue et son équipe viendront installer les deux nouveaux conduits accordéons dans les derniers jours du mois de mai.