Restauration de l’orgue de Sarrebourg : le chantier commence !


Nous vous en parlions dans un précédent article : l’orgue Walcker du temple de Sarrebourg est muet depuis l’été dernier. Une situation préoccupante classée prioritaire par le Conseil Presbytéral, qui a décidé de lancer des travaux de relevage. Et après les phases préparatoires, nous passons au concret : le chantier de restauration de l’orgue débute officiellement vendredi 1er mars. Fin estimée des travaux : au mois de mai.

Restauration de l'orgue de Sarrebourg

Vous vous en doutez certainement, ces travaux ont un coût. La facture totale s’élève à 26 590€. Tous les dons sont donc les bienvenus pour nous aider à financer la restauration de l’orgue ! Vous pouvez télécharger sur cette page un formulaire de don à remplir et à nous retourner par voie postale, accompagné de votre chèque. 

À lire aussi : L’orgue Walcker du temple de Sarrebourg.

Notre orgue a une valeur patrimoniale certaine. Il est issu du prestigieux atelier Walcker, l’un des plus grands noms de la facture d’orgue romantique symphonique. Il fallait donc faire appel à un fin connaisseur de ce type d’orgues. Et nous l’avons trouvé en la personne de Dietmar Schömer, de Bliesransbach, qui a été formé au sein de l’ancienne entreprise Walcker. Ce facteur s’est déjà illustré ces dernières années dans la magistrale restauration de l’orgue Walcker de l’église protestante de Saverne, un orgue extrêmement semblable au nôtre. Fort de ces expériences, M. Schömer connaît mieux que la plupart des autres facteurs les secrets de fabrication des orgues Walcker ; il détient même les plans originaux de notre orgue. Autant d’atouts qu’il pourra mettre au service de notre orgue. Son équipe et lui vont donc s’installer pour quelques mois dans la tribune du temple de Sarrebourg pour entamer le chantier.

Les personnes intéressées par son travail peuvent se mettre en relation avec notre organiste pour plus de renseignements.

Vous pouvez avoir un petit aperçu du résultat sonore final prévu sur notre orgue avec la vidéo suivante, réalisée sur l’orgue de Saverne (quasi jumeau du nôtre, donc), restauré par M. Schömer :