Sauvons l’orgue du temple de Sarrebourg !


Comme vous le savez certainement, l’orgue du temple de Sarrebourg est muet depuis le début de l’été. Mais des travaux vont débuter en janvier 2019 pour le restaurer !

Orgue du temple de Sarrebourg
L’orgue du temple de Sarrebourg

L’orgue du temple de Sarrebourg accumulait depuis quelques années des dysfonctionnements, d’abords mineurs, puis plus importants. Cette fois, le problème est devenu plus sérieux, et nous ne pouvons plus utiliser l’instrument lors des cultes !

Mais rassurez-vous, cela ne durera pas. Un facteur d’orgue, spécialisé dans le type d’orgue bien spécifique auquel appartient l’instrument de Sarrebourg, a été appelé pour recenser précisément les problèmes et proposer des solutions de réparation. Le Conseil Presbytéral de Sarrebourg a d’ores et déjà décidé de lancer l’opération de relevage de l’orgue, sur la base du constat dressé par le spécialiste. Le plus gros des problèmes réside dans de graves soucis d’étanchéité et le moteur à changer et à déplacer. Ce sera le premier chantier à réaliser, avant de s’atteler aux réparations nécessaires au niveau des jeux et des claviers, qui seront effectuées dans un second temps. Mais tous ces travaux, qui dureront de janvier à avril 2019, ont un coût important, que les finances de la paroisse ne pourront supporter qu’en partie seulement.

Nous aurons donc besoin de votre générosité pour nous aider à sauver notre orgue. Pour cela, nous nous tournerons vers vous début 2019 pour le lancement d’un appel aux dons.

À lire aussi : L’orgue Walcker du temple de Sarrebourg

La console de l’orgue du temple de Sarrebourg

En 1938, sous l’impulsion du pasteur Erwin Teutsch, l’orgue est rénové par Georges Schwenkedel. Trois jeux sont alors modifiés et quelques boutons ajoutés. Mais la principale innovation réside sans doute dans le remplacement des deux souffleurs (ces personnes, souvent des adolescents, chargés de pomper pour alimenter le soufflet de l’orgue) par un moteur électrique. Ce qui a, du coup, mis fin à une appropriation méconnue de l’orgue : les graffitis fait par plusieurs générations de souffleurs à l’intérieur de l’orgue ! Ce moteur, installé en 1938, est aujourd’hui arrivé en bout de course. Il sera donc changé en 2019, et déménagé du grenier pour être repositionné à gauche de l’orgue, dans un caisson anti-bruit.

Les graffitis des souffleurs de l'orgue du temple de Sarrebourg
Les graffitis des souffleurs de l’orgue du temple de Sarrebourg